Vaccination IBR

Rappelons que l'IBR est une maladie respiratoire de la famille de l’herpès viral  qui peut provoquer une atteinte clinique conséquente. Toutefois, dans nos régions, les animaux positifs sont porteurs sains, c'est-à-dire qu’ils portent le virus sans déclarer de symptômes cliniques.

Un animal porteur conserve le virus dans son organisme toute sa vie. Il n’est cependant pas contagieux en permanence.

L’animal est contagieux :

                - au moment où il rentre en contact pour la première fois avec le virus,

                - éventuellement, à certains moments de sa vie, si son immunité n’est pas suffisante et qu’il est stressé (notamment lors de transport, au moment de la mise-bas,...).

 
La transmission se fait surtout par contact direct (de mufle à mufle).

Un troupeau sain s’infecte essentiellement par introduction d’un animal infecté.

Afin de prévenir le développement de la contamination des cheptels et de faire progresser de façon significative la situation sanitaire des élevages bovins vis-à-vis de l’IBR, deux solutions peuvent être envisagées :

 
·
 il convient d’encourager à l’élimination rapide et systématique des animaux positifs,

· mais, aux vues de la conjoncture, l’élimination du bovin positif est difficile à court terme. C’est pourquoi, nous vous rappelons que le seul moyen de limiter la propagation du virus c’est la vaccination.

 
En effet, la vaccination est rendu obligatoire par l’arrêté ministériel du
27 novembre 2006, article 10 et 11 du chapitre IV du dit arrêté : « Tout bovin ayant présenté un résultat d’analyse individuelle non négatif (…) doit être soumis par son propriétaire ou son détenteur, dans les deux mois suivant la notification du résultat d’analyse, à une primo vaccination contre l’IBR réalisée par le vétérinaire sanitaire (…). De plus, « la vaccination des bovinés doit être entretenue par des rappels vaccinaux réalisés par le vétérinaire sanitaire (…).

C’est pour cela qu’il faut penser à faire vacciner vos bovins positifs en IBR par votre vétérinaire sanitaire et de lui demander de nous transmette le compte-rendu de vaccinations IBR des primos vaccinations, des rappels et des achats positifs afin de procéder à la mise à jour de votre dossier.

 Rappel de la prise en charge

 Le GDS prend en charge les primos vaccinations des nouveaux bovins positifs de cette campagne de prophylaxie. Le GDS procède directement au paiement de votre vétérinaire grâce à son compte-rendu.

Les rappels de vaccination et la vaccination des achats analysés positifs sont à votre charge. Le vétérinaire vous facturera donc cette prestation.



Découvrez notre filiale


Accès Vétérinaire :

Accès Éleveur :

Accès Laboratoire :


Découvrez le GDS Apicole :
           

Découvrez le :

Découvrez le :

Découvrez le :