Salmonellose

La salmonellose, une maladie infectieuse …

 L’agent infectieux responsable est une bactérie du genre Salmonella.

Il existe plus de 2300 sérotypes de salmonelles dont la plupart sont pathogènes pour de nombreuses espèces (dont l’homme).

Le sérovar le plus fréquemment retrouvé est Salmonella Typhimurium.

Les différentes souches sont multirésistantes à certains antibiotiques.

 … comportant un large réservoir ...

 

Les salmonelles vivent dans l’intestin des animaux et de l’homme mais peuvent aussi survivre dans le milieu extérieur et notamment dans les sols humides et à pH basique.

 Les déjections restent la principale source de contamination du milieu extérieur :

 


 
 

 





























Quelle stratégie doit être adoptée ?

1- réaliser les bons prélèvements :

Les prélèvements à effectuer sont différents selon les symptômes constatés :

·         Forme digestive (salmonellose classique) :

-          fèces sur animal vivant

-          contenu intestinal + ganglions mésentériques sur animal mort

·         Forme abortive : avorton et placenta

·         Forme respiratoire : poumons, ganglions médiastinaux (espace entre les poumons).

Des prélèvements d’eau pourront aussi être effectués afin de déterminer une éventuelle source de contamination par cette voie.

2- déterminer la souche pour définir l’antibiotique adéquat :

Un antibiogramme doit donc être réalisé, de préférence sur les prélèvements des animaux malades excrétant beaucoup de salmonelles.

3- séparer les animaux malades :

Tout bovin présentant des signes cliniques (diarrhée, abattement, avortement, …) ou une hyperthermie supérieure à 39°C doivent être isolé du reste du troupeau (recommandations ci après).


 4- cibler le traitement à réaliser :


-          Traitement antibiotique (issu de l’antibiogramme) des bovins isolés. Un traitement complémentaire peut être administré aux bovins présentant les signes cliniques de la maladie.

-       En cas d’atteinte importante du troupeau (10 à 15 %), une antibiothérapie de tous les animaux paraît nécessaire. L’usage de la vaccination des animaux (considérés sains) peut aussi être employé. Cependant, les vaches entrant dans le dernier tiers de leur gestation ne peuvent prétendre à cette vaccination (celle-ci pouvant provoquer des avortements dus à une hyperthermie) ; celles-ci devront subir une antibiothérapie préventive. Une réflexion doit être mise en œuvre, en concertation avec son vétérinaire, sur le choix des interventions.

 5- nettoyage et désinfection des bâtiments d’élevage

-       Au minimum 1 fois par an lors de la mise à l’herbe afin de limiter la pression bactérienne dans le milieu extérieur.


La Salmonellose en détails : Cliquer ici

Pour avoir des renseignements sur les aides techniques et financières dans le cadre d'un plan d'assainissement : Cliquer ici



Découvrez notre filiale


Accès Vétérinaire :

Accès Éleveur :

Accès Laboratoire :


Découvrez le GDS Apicole :
           

Découvrez le :

Découvrez le :

Découvrez le :