DEUXIÈME CAS DE FCO SÉROTYPE 4 au 16/11/17

Les faits :

Pour information, un deuxième foyer de FCO-4 a été confirmé ce jour dans une commune proche du premier foyer. Les bovins positifs vis à vis du sérotype 4 ont séjourné préalablement en Corse. Le périmètre interdit est élargi à 10 communes. Les zones de protection et de surveillance restent quant à elles inchangées.
Vous trouverez l'arrêté du 16 novembre 2017 modifiant l'arrêté ministériel du 22 juillet 2011 fixant les mesures techniques et administratives relatives à la lutte contre la fièvre catarrhale du mouton sur le territoire métropolitain.
Cet arrêté doit paraître au JO du 17/11. Les modifications apportées sont les suivantes :
- l'ensemble du territoire continental passe en zone réglementée vis à vis du BTV-8. En effet, comme acté lors du CNOPSAV du 12 octobre dernier, le taux de réalisation de la surveillance des élevages sentinelles d'octobre pour maintenir tout ou partie des départements 22 et 29 en ZI étant inférieur à 100%, ces deux départements deviennent des zones réglementées vis à vis du sérotype 8. Pour information, les taux sont les suivants : 38% (département 22), 102% (département 29), 58% (département 35), 100% (département 44), 49% (département 50), 112% (département 56).
- les conditions de mouvements de ruminants entre Corse et continent sont renforcées, avec en particulier une obligation de dépistage par PCR dans les 7 jours précédant le mouvement, en complément de la vaccination, obligatoire, pour les mouvements de Corse vers le continent.

Par ailleurs, l'instruction 2017-888 a été modifiée afin de préciser les points suivants :
- la restriction liée au fait que le département d'arrivée des veaux doit être en inactivité vectorielle est supprimée. Il convient toutefois de bien sensibiliser les opérateurs à l'importance de la désinsectisation des animaux et des bâtiments, la circulation vectorielle étant encore effective dans plusieurs départements.
- l'Etat prend en charge la PCR réalisée 14 jours après l'arrivée des animaux en ZI ou zone de statut plus favorable, qu'il s'agisse des veaux ou des mouvements de transhumance. A ce titre, il convient de sensibiliser particulièrement les éleveurs concernés par les hivernages à l'importance de ce dépistage 14 jours après l'arrivée des animaux, ces mouvements étant à risque particulier, vers des départements pour la plupart encore en activité vectorielle.
- la Roumanie refuse les animaux en provenance de la ZR4 française.
- précision sur les PCR de groupe positive : l'APMS est posée sur l'exploitation d'origine si l'animal ou les animaux concernés ont été introduit(s) depuis moins de 48h.
Vous trouverez ici la liste des insecticides autorisés : cliquer ici
NB : le délai d'installation de l'immunité chez les bovins est de 3 semaines (et non 5 semaines). L'instruction comporte une erreur qui aurait dû être rectifiée et le sera probablement dans la prochaine mise à jour.

Mouvements :
- Les transits sans arrêt au travers de la ZR sont autorisés
- Sortie de ZP et ZS uniquement pour abattage immédiat (<24 heures) - désinsectisation camions et bâtiments
- Les conditions du protocole bilatéral avec l'Espagne ont été étendues au BTV4 (animal vacciné provenant d'un cheptel valablement vacciné ou désinsectisation + PCR)
- L'Italie accepte les animaux de la zone réglementée (ZS+ZP à l'exclusion du PI) à destination de sa zone réglementée BTV4.

Dans le périmètre interdit (PI) : pas de mouvement (sauf vers pâturage et abattoir), vaccination d'urgence après prélèvements sanguins pour analyse virologique sur 20 animaux de plus de 6 mois (18 000 doses vaccin Mérial disponibles).
En zone de protection (ZP) : entrées et sorties interdites, sauf sous certaines conditions pour abattoir et export. Les camions doivent être désinsectisés. Foires et marchés interdits. Prélèvement de 20 animaux de plus de 6 mois dans 45 élevages choisis par la DDPP dans chaque département de la ZP, surveillance évènementielle renforcée sur les petits ruminants. Vaccination obligatoire de tous les animaux sensibles de la zone. Les vaccins, produits à partir de la banque d'antigènes, seront disponibles sous 15 jours en quantité suffisante pour la ZP.
En zone de surveillance (ZS) : idem ZP sauf que les retours d'estive de la ZS vers la ZP sont autorisés et qu'il n'y a pas de vaccination obligatoire.

Situation européenne :


Fiche maladie : FCO

Pour plus de renseignements, contactez-nous.




Découvrez notre filiale


Accès Vétérinaire :

Accès Éleveur :

Accès Laboratoire :


Découvrez le GDS Apicole :
           

Découvrez le :

Découvrez le :

Découvrez le :