PROGRAMME COLLECTIF DE LUTTE CONTRE LA BVD : tous mobilisés !

Depuis le 01 août 2019, un arrêté rend obligatoire le dépistage de la BVD dans les élevages. Cet arrêté a pour objectif :
    - Stopper les pertes sanitaires et économiques de la BVD (entre 4 et 6 millions d'euros pour la ferme Allier)
    - Eviter les contaminations entre élevages
    - Faire chuter le nombre de bovins IPI le plus rapidement possible
    - Qualifier l'intégralité des bovins avec la garantie « bovin non-IPI »
    - Qualifier les cheptels
    - Assurer la valorisation commerciale de nos bovins en France et à l'étranger

Concernant le dépistage, cet arrêté prévoit 3 méthodes :
    - la pose de boucles dites BVD qui permettent la recherche directe du virus BVD sur tous les animaux à la naissance ;
    - des analyses sérologiques sur le lait de mélange a minima tous les semestres ;
    - des analyses sérologiques annuelles sur un sérum de mélange issu d'un échantillon représentatif de bovins et présents dans l'élevage depuis au moins trois mois.

En cas de résultat défavorable, les analyses sérologiques sur lait ou sérum doivent être obligatoirement complétées par une recherche des IPI de tout le troupeau.

En poursuivant ce lien vous trouverez tous les éléments qui ont fait que les GDS d'Auvergne Rhône-Alpes préconisent la boucle auriculaire dès le démarrage du plan et un suivi sérologique pour la surveillance.

Le programme se découpe en 2 phases :

Phase 1 : phase active d'éradication
    - Dépistage obligatoire à la naissance par biopsie auriculaire
    - Mesures de biosécurité visant à limiter les risques d'introduction et de circulation du virus.

Phase 2 : phase de fin d'éradication et de début de surveillance sérologique :
     Maintien du dépistage à la naissance en exploitations infectées
    - Suivi sérologique annuel des exploitations
    - Gestion des élevages par statuts
    - Mesures de biosécurité


De la même manière que pour la gestion de l'IBR, ce sont les Organismes à Vocation Sanitaire, donc les GDS, qui ont la maîtrise d'œuvre des mesures de prévention, de surveillance et certaines mesures de lutte contre la BVD ; ils ont la responsabilité de la délivrance des appellations concernant la BVD.
    - La surveillance des troupeaux en matière de BVD (recherche des IPI) devient obligatoire.
    - Lorsqu'un troupeau est reconnu infecté de BVD, un plan d'assainissement doit être mis en place (dépistage de l'ensemble des bovins du troupeau sous un mois, élimination des IPI sous 15 jours à destination de l'abattoir ou euthanasie, .).
    - La sortie des bovins depuis un troupeau suspect d'être infecté de BVD est conditionnée à un dépistage virologique avec résultat favorable dans les 15 jours précédant la sortie. Les animaux sous appellation « bovin non IPI » peuvent toutefois déroger à ce dépistage.
    - Les animaux issus de troupeau infecté ne peuvent pas être introduits dans un cheptel d'élevage (cartes vertes) pendant une période d'environ deux mois consacrée à la recherche et l'élimination des IPI. A l'issue de cette période, et pendant un délai supplémentaire d'un mois, les animaux pourront être vendus en élevage à condition de présenter un dépistage favorable dans les 15 jours précédant leur sortie.

Dans l'attente de la date de mise en application de cet arrêté dans notre département nous vous conseillons très fortement de commander les boucles BVD lors de votre commande annuelle.
Pour les éleveurs ayant déjà commandé, vous avez la possibilité de commander un bouton préleveur auprès du GDS.


Bientôt vous retrouverez dans votre espace privé l'ensemble des éléments relatifs à votre élevage vis-à-vis de la BVD.


La pose de boucles en image...



Découvrez notre filiale


Accès Vétérinaire :

Accès Éleveur :

Accès Laboratoire :


Découvrez le GDS Apicole :